Les musiques francophones font danser la planète ! Toute la musique francophone

6.4 CD 468x60

  Français English Español  
Sélection Francomix Dossiers Francomix Radio
  Rechercher sur Francomix
   
Suivez toute l'actualité des musiques francophones en vous inscrivant à la lettre d'information de Francomix
Participez aux forums Francomix
Tous les meilleurs sites consacrés aux musiques francophones
Participez à la vie de Francomix et proposez vos propres articles et actus en vous inscrivant ci-dessous :
» S'inscrire


Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous :
» Se connecter
» Le Punk New Wave français 1975-1985
» L’électro francophone 1995-2004
» Gilbert Bécaud
» Les Misérables, Starmania, Notre Dame de Paris
» Joe Dassin - Ses plus grands succès
 Accueil > Sélection Francomix > Orchestra Baobab - Made in Dakar
 
   envoyez cet article à un ami  imprimer l'article
 
     
  Orchestra Baobab - Made in Dakar  
 
(World Circuit - 2007)
Pape Ndiaye
Nijaay
Beni baraale
Ami kita bay
Cabral
Sibam
Aline
Ndéleng ndéleng
Jirim
Bikowa
Colette
 
     
 

« Made in Dakar » est le nouvel album d’Orchestra Baobab, sorti en octobre 2007, après « Specialist in all styles » en 2002. Orchestra Baobab est un groupe sénégalais mythique, formé à la suite de l’ouverture en 1970 dans le quartier européen de Dakar, du club sélect le Baobab, pour les milieux d’affaires et politiques. Ce club a alors besoin de constituer son orchestre et recrute des musiciens du Star Band, autre groupe phare célébrant l’indépendance du pays en 1960 et résident du Miami Club, ainsi que d’autres talentueux chanteurs et musiciens pour former le groupe Orchestra Baobab. Orchestra Baobab propose une musique pop influencée par différents courants musicaux comme la musique cubaine, en vogue à la fin des années 60, la highlife, la rumba congolaise ou la soul. Leurs paroles sont représentatives de ce métissage et des différentes cultures du Sénégal en somme : wolof, malinké, créole portugais et français.

La notoriété d’Orchestra Baobab est telle, qu’il en devient presque le groupe officiel du Sénégal avant de se séparer dans les années 80, incapable de résister à la fermeture du club, à l’émergence de nouveaux talents comme Youssou N’Dour et l’Etoile de Dakar (fondé sur les cendres du Star Band) et d’un nouveau style de musique, le mbalax, qui représentent bien la vivacité culturelle et musicale de Dakar et du Sénégal mais aussi leur évolution sociale. Orchestra Baobab se reforme presqu’au complet en 2001 grâce à la pugnacité du label anglais World Circuit et l’aide de Youssou N’Dour. Et pour ne pas faire les choses à moitié, Orchestra Baobab a de nouveau une résidence à Dakar, au Just 4 U Club.

Ce nouvel album est un mélange d’anciens titres issus de leur vingtaine d’albums précédents et d’inédits. S’il est difficile de synthétiser « Made in Dakar » tant les références historiques, sociales, culturelles et les influences musicales sont nombreuses, on peut dégager trois grands thèmes à cet album :

Les femmes d’abord. Elles sont très présentes, importantes pour le groupe. Orchestra Baobab leur rend hommage mais pas seulement. Il les met en garde contre un certain laisser-aller qui peut les guetter une fois mariées dans « Nijaay ». « Aline », inédit, est le prénom de la compagne de l’un des chanteurs. C’est une chanson d’amour en français car le français, comme l’amour, est universel. « Ndéleng ndéleng », inédit, est lui aussi un clin d’œil aux compagnes des membres du groupe. « Bikowa » transcende la relation amoureuse.

L’Afrique. Forcément. Ses grands hommes avec « Papa Ndiaye » ; « Beni baraale », inédit, qui est un hommage à Aboubacar Demba Camara du Bembeya Jazz National. Le Bembeya Jazz National est un orchestre mythique des années 60 en Guinée et au-delà de ses frontières, notamment grâce à cet homme qui a beaucoup contribué à son rayonnement. L’Afrique et sa riche diversité avec « Ami kita bay » dont les paroles sont en créole portugais, langue parlée en Casamance, enclave sénégalaise située entre la Gambie et la Guinée Bissau où le créole portugais est aussi parlé. Ce qui n’est pas sans rappeler les troubles qui ont secoué cette région et sa récente et encore fragile stabilité. L’Afrique et l’Histoire avec « Cabral », inédit, hommage au Président guinéen Amilcar Lopes Cabral qui réussit à faire plier le pouvoir portugais colonial.

Enfin la musique. Forcément. Inévitablement. Au-delà de la musique elle-même, chaque morceau parle de musique, de par le choix du style pour chaque titre. Retenons « Papa Ndiaye » qui est une reprise d’une chanson de griot. Ce morceau date de 1968 et a reçu un accueil mitigé, justement en raison de son adaptation par un groupe moderne. Arrêtons-nous sur « Ami kita bay », métissage musical tellement représentatif d’Orchestra Baobab puisqu’il mélange mbalax et salsa. Dansons sur « Sibam » qui s’inspire des danses rituelles lors des circoncisions et dont l’interprète, Medoune Diallo, a popularisé l’afro-salsa en Afrique. Rappelons-nous et préservons la rumba congolaise des lendemains de l’indépendance dans les années 50 et 60 avec « Aline ». Mais encore « Bikowa » et le son de la calypso et la highlife ghanéenne, « Jirim » ou le cha-cha-cha façon Orchestra Baobab et enfin « Colette », inédit, hommage soul-reggae au guitariste mexicain Carlos Santana.

On murmure que Dakar est une des villes les plus festives du monde. On veut bien le croire en écoutant « Made in Dakar » et on se sent fiers, du coup, qu’Orchestra Baobab ait aussi choisi le français pour son nouvel album, pour nous faire partager son amour des femmes. Car la musique et l’Afrique sont des femmes et on a bien cerné leur importance pour Orchestra Baobab.

 
     
  28 avril 2008

Anne Littardi
 
  Ecrire à l'auteur de l'article
Lire d'autres articles du même auteur
 
     
 
» Le site officiel d’Orchestra Baobab
» Ecouter un extrait de Aline*
» Réagir à cet article sur le forum Francomix
 
     
 
 
Orchestra Baobab - Bamba
Commandez
Orchestra Baobab - Pirates Choices
Commandez
Orchestra Baobab - Specialist in all styles
Commandez
Orchestra Baobab - Classic titles
Commandez
Orchestra Baobab - A night at Club Baobab
Commandez
Orchestra Baobab - Made in Dakar
Commandez
 
Orchestra Baobab
Musique africaine
Rumba
Salsa
Pop
Sénégal
World Circuit
Harmonia Mundi
 
     
 
» Diho - Mahaba
» Magic System - Le gaou va bouger ?


» Clip vidéo : Catherine Major « Dans l’au-delà »
» La scène musicale québécoise
» Diho - Mahaba
» Clip vidéo : JohnE-5 « Comment ça va Marc Hamilton ? »
» Clip vidéo : Katerine « Louxor j’adore »
» Katerine - Robots après tout
» Autour de Lucie - Faux mouvement
 
     
     
 
Orchestra Baobab - Made in Dakar

10 février 2009 par Guy RIVALS

Bonjour

Guy RIVALS, je suis président de l’Association Echanges et Partage qui oeuvre pour le Sénégal. Je vous contacte à ce titre. Je souhaite mettre en place à Banyuls un mini festival de musique et danses Africaines au cours de l’été 2009. Je vous demande de me contacter car vous devez connaitre qqs groupes suceptibles de se produire.

Je souhaite oganiser également une manifestation au cours du mois de mai 2009 au profit de mon association comme je l’ai déjà réalisé l’an passé. Hélas le groupe et le chanteur se sont désistés au dernier moment pour cause de contrat de dernière minute. Lors de cette manifestation, je présente des diaporamas et films, il y a des ventes de produits artisanaux Sénégalais, suivi d’un repas Sénégalais. L’année dernière, j’ai réuni 80 personnes. J’espère cette année arriver à 120 personnes. Je compte sur votre présence pour animer cette journée. Je n’ai pas encore de date précise.

Dans l’attente d’une réponse, cordialement à vous

G.R

Guy RIVALS résidence d’Al Soula A8 66650 BANYULS sur MER

06 88 90 28 31 et 04 68 88 53 41

 
 

Ajouter un commentaire

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.


 
 
Trouvez encore plus d'info sur Orchestra Baobab - Made in Dakar sur Google !
Google
 
  (*) Le morceau que vous allez écouter nécessite le lecteur Real 8. Si vous ne le possédez pas vous pouvez le télécharger gratuitement.

Toute reproduction est strictement interdite
 
   Haut de page   
     

20 mars 2012
Festival Cajun & Zydeco Un Pont vers la Louisiane 2012 : programme


6 février 2012
Les demi-finales du concours Musique à la française 2012


6 février 2012
Gala de la chanson de Caraquet 2012 : ouverture des inscriptions


3 février 2012
Alors... Chante ! 2012 à Montauban : programme et clips


2 février 2012
Pacifique en chanson 2012 : les candidats sont connus


24 janvier 2012
Concours FestiRock de Richmond 2012 : appel à candidature


20 janvier 2012
Victoires de la Musique 2012 : tous les nommés


9 janvier 2012
Jeu concours : gagnez 2 places au festival le Bal des Utopistes à Palaiseau le 10 février 2012


9 janvier 2012
Festival Le Bal des Utopistes 2012 à Palaiseau : programme et clips


28 décembre 2011
Festival les Traverses Musicales 2012 : programme et clips


Consulter toutes les actus
» Paille - Inflammable
» Nicolas Fraissinet - Les métamorphoses
» Ariane Moffatt - Tous les sens
» Kassav - Best of
» Neg Marrons - Liens sacrés
» Yoanna - Moi bordel !
» Maurice Chevalier - Le meilleur de Maurice Chevalier
» Pascal Lejeune - Le commun des bordels
» Félix Leclerc - Le petit bonheur
» Diho - Mahaba
» Claude François - Autrement dit
» Colette Magny - Melocoton
» Bertrand Belin - La perdue
» Taraf de Haïdouks - Maskarada
» Alpha Blondy - Jah Victory
» Hocus Pocus - Place 54
» Vive La Fête - Grand prix
» Katerine - Robots après tout
» TTC - 3615 TTC
» Air - Pocket Symphony
» Pine Leaf Boys - La musique
» Edith Piaf - La vie en rose
» MC Solaar - Le tour de la question
» Les Cowboys Fringants - La grand messe
» Charles Aznavour - Les grands succès
» Tiken Jah Fakoly - Coup de gueule
» Young Gods - XXY 1985/2005
» Jacques Brel - Ne me quitte pas
» Magic System - Le gaou va bouger ?
» Nadiya - 16/9
» Serge Gainsbourg - Gainsbourg forever
» Corneille - Parce qu’on vient de loin
» Carla Bruni - Quelqu’un m’a dit
» Clémentine - Long courrier
» Lost Bayou Ramblers - Pilette breakdown
» Meiway - Golgotha
» Sttellla - Double
» Luc Tardif - Kilogrammes, reason, sexe taekwondo et amour
» Les Colocs - Les Colocs
» Les Jardiniers - Cafeteria
» Intik - La victoire
» Gilbert Bécaud - 100 chansons d’or
» Dario Moreno - Oh ! Qué Dario !
» Tiken Jah Fakoly - Françafrique
» Véronique Sanson - Les moments importants
» Sheila - Best of
» Georges Brassens - La mauvaise réputation
» La Bottine Souriante - La mistrine
» Ronald Bourgeois - Le long retour
» Dalida - Revolution
» MC Solaar - Cinquième As
» Khaled - Kenza
» Benjamin Biolay - Rose Kennedy
» Saint Germain - Tourist
» Joe Dassin - Ses plus grands succès
» Little Rabbits - Radio
» Saian Supa Crew - KLR
» Charles Trenet - Le fou chantant
» Grand Popo FC - Shampoo victims
» Mirwais - Production
» Henri Salvador - Chambre avec vue
» Bertrand Burgalat - The Ssssound of Mmmusic
» Bob Sinclar - Champs-Elysées
» Autour de Lucie - Faux mouvement
» Tiken Jah Fakoly - Cours d’histoire
» Collection d’Arnell Andrea - Villiers-aux-vent
» Jean Leloup - L’amour est sans pitié
» Tanya Saint-Val - Ansanm’
» Bérurier Noir - Enfoncez l’clown
Inscrivez vous au fil RSS Francomix et recevez chez vous toute l'actualité des musiques francophones
:: 70 cd sélectionnés
:: 9 dossiers
:: 11 émissions
:: 1037 actus

contact | plan du site | qui sommes-nous ? | partenaires | mentions légales | version mobile
  Devenez ami de Francomix sur Facebook Suivez Francomix sur Twitter Devenez ami de Francomix sur Myspace  
2001-2017 Francomix - Tous droits réservés / Dernière publication : mardi 20 mars 2012