Les musiques francophones font danser la planète ! Toute la musique francophone

6.4 CD 468x60

  Français English Español  
  Rechercher sur Francomix
   
Suivez toute l'actualité des musiques francophones en vous inscrivant à la lettre d'information de Francomix
Participez aux forums Francomix
Tous les meilleurs sites consacrés aux musiques francophones
Participez à la vie de Francomix et proposez vos propres articles et actus en vous inscrivant ci-dessous :
» S'inscrire


Si vous êtes déjà inscrit, connectez-vous :
» Se connecter
» Le Punk New Wave français 1975-1985
» L’électro francophone 1995-2004
» Gilbert Bécaud
» Les Misérables, Starmania, Notre Dame de Paris
» Joe Dassin - Ses plus grands succès
 Accueil > Actualités > Africa Fête organise un concert à la Cigale en hommage à Mamadou Konté
     
  22 novembre 2007  
 

Africa Fête organise un concert à la Cigale en hommage à Mamadou Konté

 
     
 

Africa Fête rend hommage à son fondateur Mamadou Konté, décédé à Dakar le 20 juin 2007. Un grand concert, réunissant un plateau exceptionnel, aura lieu sur la scène de la Cigale (Paris - France) le samedi 24 novembre 2007.

Un plateau artistique exceptionnel en hommage à un homme d’exception

Awadi
Sénégal / Rap
Co- fondateur avec Duggy Tee du groupe mythique sénégalais Positive Black Soul (qui a étroitement travaillé avec Africa Fête de 1993 à 2003), Awadi est aujourd’hui, depuis son quartier général dakarois, un des leaders d’un rap engagé et panafricaniste.

Black Jack
France - Côte d’Ivoire / Rap Membre du mythique groupe rap engagé Démocrates D., proche de Mc Solaar, Black Jack a croisé les pas de Mamadou à Paris au début des années 90, alors que la première génération d’artistes rap africains émergeait : PBS, Daara J., ...

Brice Wouassy
Cameroun
Batteur et percussionniste de grand talent, Brice a durant de nombreuses années accompagné Salif Keita, célèbre artiste malien managé par Africa Fête de 1985 à 1993. Il trouve aujourd’hui son inspiration dans les musiques traditionnelles camerounaises.

Diblo Dibala
RDC - Soukouss
Guitariste au jeu unique, adulé par le célèbre critique et animateur radio anglais John Peel, il est, en solo ou avec son ancien groupe Loketo, une des pierres angulaires de l’histoire du soukouss, musique urbaine zaïroise qui est un appel irrésistible à la danse.

Dobet Gnahoré
Côte d’Ivoire - musiques bete, mandingue
Son charisme et sa présence scénique enchantent le public des festivals aux quatre coins du monde. Avec son groupe, elle écrit des chansons trouvant leurs racines dans de nombreuses traditions ! bete, mandingue...

Duggy Tee
Sénégal / rap, ragga, reggae
Duggy Tee, après avoir quitté en 2003 Positive Black Soul, un des groupes fondateurs du hip-hop africain, est revenu l’année dernière sur le devant de la scène sénégalaise avec un nouvel album, où son immense talent s’exprime avec force et conviction.

Ghetto Blaster
France, Nigeria - afrobeat
De retour aujourd’hui sous la forme d’un trio, Ghetto Blaster faisait partie dans les années 80 de cette première vague de groupes africains faisant découvrir aux spectateurs occidentaux l’irrésistible groove de l’afrobeat, dont Fela était le porte-drapeau.

Kassé Mady
Mali - mandingue
Ce griot à la voix d’or, au talent reconnu, s’est notamment illustré ces dernières années avec Toumani Diabaté ou Cheick Tidiane Seck. Son nouvel album est programmé pour 2008.

Manu Dibango
Cameroun
Auteur du hit mondial « Soul Makossa », ami proche de Mamadou, Manu Dibango et son sax ont toujours exploré de nombreux territoires musicaux (jazz, makossa, afrobeat...) pour des voyages uniques dans les territoires du groove et de l’émotion. Manu a participé à de nombreuses reprises aux festivals Africa Fête, à Paris ou à Dakar.

Mikidache
Mayotte
Guitariste, enfant des îles Comores, et plus précisément de Mayotte, Mikidache est de ceux qui rêvent d’un monde sans aigreur. À travers un répertoire qui cultive la nostalgie des temps passés par son approche mélodique et rythmique, il s’invente de lointains cousinages de par le monde, avec un langage d’une modernité absolue.

Neg’Marrons
France, Congo Brazzaville
Composé de BenJ et Jacky, le duo Neg’Marrons a donné au ragga en français de nombreux succès grand public (« Lève-toi, bats toi », « Le bilan », « Tout le monde debout » ,... Ils participent aussi à l’aventure Bisso Na Bisso.

Nzongo Soul
Congo Brazzaville / afro- roots
Bien connu pour ses collaborations avec de nombreux chanteurs français (Jacques Higelin, Bernard Lavilliers...) dans les années 90, Nzongo Soul s’est récemment lancé dans une collaboration artistique avec Sofiane.

Omar Pene
Sénégal - mbalax
Avec son orchestre Super Diamono, Omar Pene est un des artistes les plus populaires du Sénégal, avec un charisme et une voix exceptionnels, des textes évoquant souvent les joies et les peines de la vie quotidienne des « sans-grade ». Lui aussi a participé à plusieurs reprises à des festivals Africa Fête.

Pablo Master
Cameroun - ragga, reggae, néo-roots
Artiste pilier de la scène ragga française, animateur de la Youthman Akadémie (Mikey Mosman, Super John, Daddy Yod,...), ayant collaboré avec de nombreux artistes africains (Manu Dibango, Les Tëtes Brûlées, Stan Tohon...), Pablo a croisé à de nombreuses reprises le chemin d’Africa Fête. Il vit depuis 2001 dans sa ville natale d’Edea au Cameroun, où il apporte la dernière touche à son retour musical, inspiré par les musiques traditionnelles et urbaines camerounaises.

Passi
France, Congo Brazzaville / rap
On ne le présente plus ! : Membre dans les années 90 du Ministère Amer, Passi est un des premiers rappeurs de la scène française à avoir développé un lien fort avec l’Afrique, notamment dans le cadre de son intiative Bisso Na Bisso. Il a eu l’occasion de collaborer au Sénégal avec Mamadou Konté et son équipe.

Peeda
Libéria - soul & gospel
Originaire du Libéria, arrivé à Paris pour mener une carrière écourtée de footballeur professionnel, Peeda sort très prochainement un premier album où sa voix exceptionnelle et son amour de la soul et du gospel éclatent.

PBS (Positive Black Soul)
Sénégal - rap (1990 - 2003)
Les deux fondateurs du PBS, Awadi et Duggy Tee, se consacrent depuis 2003 à leurs carrières solo respectives. PBS a entretenu une rélation étroite avec Africa Fête durant une dizaine d’années : de la sortie de la première cassette hip-hop au Sénégal en 1993 à la signature avec le label phonographique Island, en passant par l’organisation de très nombreuses tournées et la production déléguée de leur dernier album « !Run cool ! » (2001). En hommage à Mamadou, PBS se reforme à titre exceptionnel pour une ou deux chansons.

Queen Etémé
Cameroun / gospel & soul
Révélée dans le gospel où son talent vocal l’a élevée au rang de « reine », Queen Etémé, après avoir accompagné comme choriste Manu Dibango ou Geoffrey Oryema, a entamé en 2004 une carrière solo où musiques africaines, gospel, jazz et blues se rencontrent.

Sally Nyolo
Cameroun
Anciennement membre de Zap Mama, Sally Nyolo nourrit ses compositions des musiques traditionnelles et urbaines de son pays d’origine, le Cameroun. Son quatrième album sort début novembre.

Sofiane
France / r’n’b & soul
Après sa participation à la Star Ac’, Sofiane éclaire aujourd’hui son grand talent vocal dans une formule acoustique, collaborant notamment avec Nzongo Soul.

Somi
Rwanda, Etats-Unis - jazz & soul
Originaire du Rwanda, vivant à New York, Somi est une jeune chanteuse jazz & soul qui est, aux yeux de beaucoup, promise à un brillant avenir.

Stan Tohon
Bénin - Tchink, musique aquatique
Béninois et vedette panafricaine, Stan Tohon a mis sur la carte des musiques urbaines et dansantes du continent noir, le Tchinck, mélangeant percussions aquatiques et instruments électriques. De nombreux hits ont rythmé les 30 ans de carrière de cet immense talent ! : « Reggae Yallow », « Hommage à Franco », « Zémidjan »...

Touré Kunda
Sénégal, Casamance
La famille éléphant a participé aux premiers pas de l’aventure Africa Fête, à la fin des années 70 : leur franc succès les années suivantes a clairement renforcé Mamadou dans sa conviction que les musiques urbaines africaines pouvaient conquérir un large public international, avec le concert comme atout stratégique.

Vicelow
Echappé du collectif Saïan Supa Crew (venu à Dakar en 2003 pour participer au festival Sénérap, co-produit par Africa Fête), Vicelow multiplie aujourd’hui les rencontres avec des talents venant d’autres univers musicaux : Archie Shepp, Cheick Tidiane Seck... Il prépare son tout premier album solo.

Wally Badarou
Bénin
Compositeur, réalisateur et musicien béninois, Wally Badarou a collaboré avec de nombreuses stars internationales depuis le début des années 80 : Level 42, Marianne Faithful, U2... Travaillant fréquemment, tout comme Mamadou, avec Chris Blackwell (Island), il est un témoin privilégié du parcours et des combats menés par Africa Fête.

Wasis Diop
Sénégal
Comme son ami Wally Badarou, le talent musical de Wasis Diop s’illustre sous différentes formes : outre ses albums solo, il compose des musiques de films et vient de terminer la direction artistique du spectacle « Sahel Opéra », projet ambitieux récemment joué sur la scène du Théâtre du Châtelet à Paris.

Xuman
Sénégal - rap, ragga, reggae
Membre de Pee Froiss, célèbre trio rap sénégalais aux textes engagés, Xuman donne cette année de nouvelles couleurs à son parcours musical en ayant sorti un album aux sonorités reggae - ragga.

Zêdess
Burkina Faso - reggae
Artiste majeur de la scène musicale burkinabé depuis plus de 15 ans, Zêdess évolue dans un reggae conscient où l’humour est souvent présent. Une de ses dernières chansons, diffusée fin 2006, a connu un large écho sur Internet : le titre « Un Hongrois chez les Gaulois » traite de la politique en matière d’immigration de Nicolas Sarkozy...

Mamadou Konté : les grandes étapes de sa vie

Immigré en France en 1965, devenu dans les années 70 un des principaux animateurs de l’organisation « !Révolution Afrique ! », il participe avec ses camarades au combat pour l’amélioration des conditions de vie dans les foyers africains et dénonce l’impérialisme français en Afrique.

En réponse à l’aide au retour mise en place par le gouvernement français sous la présidence de Valéry Giscard d’Estaing, Mamadou crée l’AARCTA, Association d’Aide au Retour Créateur des Travailleurs Africains ; pour agir en Afrique, dans la continuité des luttes en France, dans l’interaction de l’ici et du là-bas ; pour affirmer l’interaction dans les allées venues et les enrichissements réciproques, en créant des coopératives au Mali ou au Sénégal, des librairies ou des bibliothèques.

C’est pour médiatiser et financer l’AARCTA que Mamadou fonde en 1978 à Paris Africa Fête, avec l’appui des chanteurs français engagés (François Béranger, Claude Nougaro, Bernard Lavilliers...) : des milliers de personnes se retrouvent dans un chapiteau près de la porte de Pantin pour cette première édition... La chanson « Mamadou m’a dit », écrite l’année suivante par François Béranger, est un énorme succès ; Mamadou se rapproche de Ismaïla et Sixu Tidiane, futurs « Touré Kunda », Manu Dibango... L’aventure Africa Fête débute.

Dans les années 80, porté par son festival annuel Africa Fête, Mamadou joue un rôle précurseur et essentiel dans la diffusion en spectacle vivant et le développement de carrière de nombreux artistes africains aujourd’hui internationalement connus : Manu Dibango, Touré Kunda, Youssou N’Dour, Salif Keita, Baaba Maal, Angélique Kidjo, Positive Black Soul... La liste est longue.

Africa Fête s’internationalise en 1993. En 1994, Mamadou déménage son quartier général au Sénégal. Son ambition : démontrer que la musique est un vecteur culturel et économique essentiel pour le rayonnement de l’Afrique dans le monde.

Il mène alors de front avec son équipe de nombreuses actions :
-  Promotion de nouveaux talents (Cheik Lô, les Frères Guissé, Alioune Mbaye Nder, Waflash, Pee Frois...) et formation aux métiers de la musique avec l’ouverture et l’animation de la Villa Tringa (1995-1998) en plein centre de Dakar.
-  Diffusion en spectacle vivant tant en Afrique que dans les grands festivals internationaux (Montreux Jazz Festival, Summerstage à New York, Francofolies, Festival International d’Eté à Montréal...) au travers de son association Tringa Musiques et Développement et de l’agence artistique Art’Sen.
-  Lutte contre le piratage musical et lobbying pour l’adoption au Sénégal d’une loi sur les droits d’auteurs et droits voisins, en prenant notamment la présidence de la CIPEPS (Coalition Inter-Professionnelle des Producteurs et Editeurs Phonographiques du Sénégal)
-  Exportation des musiques africaines et circulation des artistes en créant Circul’A, réseau d’opérateurs musicaux africains portant le projet de création du Bureau Export de la Musique Africaine (BEMA).

Mamadou Konté est décédé le 20 juin 2007 à Dakar, au Sénégal, à l’âge de 62 ans. Il avait été élevé au rang de Chevalier des Arts et Lettres en 1992, puis à celui d’Officier en 2002. Mamadou a reçu en août dernier le prix « In Memoriam » Coups de Coeur Musiques du Monde 2007 de l’Académie Charles Cros. : en partenariat avec Chris Blackwell, fondateur du label phonographique Island (Bob Marley, U2...) et Philippe Constantin, le festival devient itinérant en Amérique du Nord, permettant chaque année à un plateau de trois artistes de bénéficier de l’attention des plus grands média et d’une audience de plus de 100 000 spectateurs. Cette tournée connaît six éditions sur la période 1993 - 2001.

Le projet de création du Prix Mamadou Konté

Le Prix Mamadou Konté est un projet lancé à l’occasion de la soirée « Africa Fête - Hommage à Mamadou Konté » : il s’adresse aux jeunes artistes, résidant en Afrique, ayant déjà produit des cassettes sur leurs marchés locaux et à la recherche d’une meilleure diffusion, tant en Afrique que dans le reste du Monde.

Le Prix Mamadou Konté offrira au gagnant une bourse et la mise en place d’une stratégie de développement par le spectacle vivant, relayé par le réseau Africa Fête et le Bureau Export des Musiques Africaines (BEMA, Dakar).

Le calendrier du Prix Mamadou Konté :

Avril 2008 : Appel à candidature via le site www.prixmamadoukonte.org avec la possibilité de s’inscrire en ligne. 27 juin 2008 : Date clôture des candidatures. 15 septembre 2008 :
-  Communication de la liste des trois artistes nominés, sélectionnés durant l’été par un comité de professionnels africains et européens.
-  Présentation multimédia (audio et vidéo) sur le site www.prixmamadoukonte.org de chaque artiste nominé.
-  Vote des internautes (clôture ! : 14 novembre).

Novembre 2008 :
-  Tournée des trois artistes nominés à Paris et région parisienne.
-  Vote du jury de professionnels européens.

Festival Africa Fête Dakar 2008
-  Concert des trois artistes nominés.
-  Vote du jury de professionnels africains.
-  Remise du Prix Mamadou Konté à l’artiste désigné par les votes des trois collèges (professionnels européens / professionnels africains / internautes), le règlement précisant la pondération des votes entre les collèges.

 
     
 
» Le site Internet d’Africa Fête
 
     
     
  Bookmark and Share  
   Haut de page   
     
20 mars 2012
Festival Cajun & Zydeco Un Pont vers la Louisiane 2012 : programme


6 février 2012
Les demi-finales du concours Musique à la française 2012


6 février 2012
Gala de la chanson de Caraquet 2012 : ouverture des inscriptions


3 février 2012
Alors... Chante ! 2012 à Montauban : programme et clips


2 février 2012
Pacifique en chanson 2012 : les candidats sont connus


24 janvier 2012
Concours FestiRock de Richmond 2012 : appel à candidature


20 janvier 2012
Victoires de la Musique 2012 : tous les nommés


9 janvier 2012
Jeu concours : gagnez 2 places au festival le Bal des Utopistes à Palaiseau le 10 février 2012


9 janvier 2012
Festival Le Bal des Utopistes 2012 à Palaiseau : programme et clips


28 décembre 2011
Festival les Traverses Musicales 2012 : programme et clips


14 décembre 2011
Festival sur le Niger 2012 à Segou Mali : programme et clips


12 décembre 2011
Les Francomanias de Bulle 2012 : programmation et clips


2 décembre 2011
Festival Aah ! Les Déferlantes ! 2012 : programme et clips


14 novembre 2011
Les meilleurs artistes Bikutsi 2011 au Cameroun


14 novembre 2011
Les gagnants du GAMIQ 2011 Gala de l’Alternative Musicale du Québec


Consulter toutes les actus
:: Sélection Francomix
» Paille - Inflammable
» Nicolas Fraissinet - Les métamorphoses
» Ariane Moffatt - Tous les sens
» Kassav - Best of
» Neg Marrons - Liens sacrés


:: Dossiers
» Festival acadien de Caraquet : présentation, entretiens vidéo
» La scène musicale québécoise
» Le hip hop francophone et le rap francophone
» Les Misérables, Starmania, Notre Dame de Paris
» L’électro francophone 1995-2004


:: Francomix Radio
» Emission Francomix du 25 janvier 2007
» Emission Francomix du 15 septembre 2006
» Emission Francomix Special Ecole d’immersion Prairie
» Emission Francomix du 2 mars 2006
» Emission Francomix du 11 novembre 2005
Inscrivez vous au fil RSS Francomix et recevez chez vous toute l'actualité des musiques francophones
:: 70 cd sélectionnés
:: 9 dossiers
:: 11 émissions
:: 1037 actus
contact | plan du site | qui sommes-nous ? | partenaires | mentions légales | version mobile
  Devenez ami de Francomix sur Facebook Suivez Francomix sur Twitter Devenez ami de Francomix sur Myspace  
2001-2017 Francomix - Tous droits réservés / Dernière publication : mardi 20 mars 2012