imprimer l'article
 Retour à l'article normal





Kassav - Best of

(Up Music - 2006)
Sye Bwa
Ou Lé
Siwo
Réte
Zouk-la-Sé-Sel Médikaman Nou Ni
Mwen Malad Aw
Kavalié O Dam
Oh Madiana !
Bel Kréati
An Sansib
Kolé Séré
Soulajé Yo
Wèp
Mwen Alé
En Mouvmen

Considéré comme créateur du style « zouk », Kassav a, pendant 30 ans, popularisé cette musique grâce à de nombreuses tournées et des millions de disques vendus dans le monde. À l’origine, Pierre-Edouard Décimus et Freddy Marshall, voulaient moderniser la musique antillaise : Jacob Desvarieux les rejoint pour le premier album « Love and ka dance » en 1980. Puis c’est Jocelyne Beroard qui arrive pour le second « Lagué mwen ». Alors que la chanson « Soleil » s’impose définitivement en Martinique et en Guadeloupe, le groupe s’agrandit avec Jean-Philippe Marthely, Patrick St. Eloi, Jean-Claude Naimro et Claude Vamur.

En 1983, Kassav obtient un hit en France avec « Zouk la sé sèl médikaman nou ni » (Le zouk est notre seul médicament) : c’est le début d’une carrière internationale et de longues tournées dans les stades. En Afrique, le succès est immense : des artistes créoles font carrière sur le continent pendant que les Africains développent l’« afro zouk ». Le 22 juin 1985, le groupe remplit le Zénith de Paris.

En 1987, Kassav sort « Vini pou » chez CBS : l’album est Disque d’Or en quelques semaines. Ils obtiennent la Victoire de la Musique du Meilleur groupe en 1988 avant de repartir en tournée : Brésil, États-Unis, Russie,... Chacun entame ensuite une carrière en solo jusqu’en 1995 où apparaît l’album « Difé ». En 1996, ils sont aux Francophonies de Montréal. Célèbres et plagiés en Amérique Latine, ils décident de faire sur « Un toque latino » (1998) des adaptations de leurs chansons en espagnol. Après « Nou la » (2000) et « K’Toz » (2004), le quinzième album du groupe s’intitule « All U need is zouk » (2007).

La compilation « Best of » est un beau témoignage de l’héritage que nous laisse Kassav : en créant la musique « zouk », ils ont aussi fait la promotion de la culture créole des Antilles sur la scène internationale tout en inspirant des centaines d’artistes : Tanya Saint Val, Edith Lefel, Jocelyne Labylle, Slaï, Fanny J, etc.

30 novembre 2008

OM

2001-2017 Francomix - Tous droits réservés Toute reproduction est strictement interdite