imprimer l'article
 Retour à l'article normal





Ariane Moffatt - Tous les sens

(Audiogram / Columbia - 2008)
Fille de l’iceberg
Briser un coeur
Je veux tout
Tes invectives
Équilibre
Éternel instant présent
Réverbère
L’air (Intermède)
Tous les sens
Jeudi, 17 mai
Perséides
Hiver Mile End
Never (Let Me Go) feat. Yaël Naïm
Mba a Bhècfê (Je veux tout) Hiver Mile-End

Née à Lévis en 1979, Ariane Moffatt fait partie de la nouvelle scène musicale d’artistes-compositeurs québécoise. Après une première tournée avec Daniel Bélanger, elle sort un premier album « Aquanaute » (2002) qui comporte le succès « Montréal », mis en musique sur un léger fond de reggae.

Elle obtient en 2003 trois Félix, équivalents des Victoires de la Musique qui récompensent les artistes québécois oeuvrant dans l’industrie de la Chanson. Influencée autant par Gilles Vigneault que Nick Drake ou le chanteur M, elle propose avec humour et acidité des textes posés sur une production éclectique pop-electro-jazz-groove etc.

En 2005, ses concerts sont immortalisés sous la forme d’un dvd « Ariane Moffatt à la station C ». D’autres albums suivent : « Le coeur dans la tête » (2006) et l’excellent « Tous les sens » (2008) dont sont tirés les chansons « Je veux tout » et « Jeudi, 17 mai ». Un mini-album est sorti en 2009 avec 5 remix produits par des spécialistes du genre : « Tous les sens » par Jean-Philippe Goncalves, « La fille de l’iceberg » par Akufen, « Réverbère » par Figure 8, « Je veux tout » par Deadbeat et « Jeudi, 17 mai » par Pheek.

Grâce à « Tous les sens », Ariane Moffatt a remporté en mars 2009 un Juno Award pour l’Album Francophone de l’année, le prix Rapsat-Lelièvre, décerné en mai 2009 conjointement par le gouvernement du Québec et celui de la Communauté française de Belgique, et le Prix Chanson Française 2009 de la Fondation Diane & Lucien Barrière en juin 2009.

Clip vidéo « Je veux tout » d’Ariane Moffatt, extrait de « Tous les sens »

30 mai 2009

Olivier Marteau

2001-2017 Francomix - Tous droits réservés Toute reproduction est strictement interdite